Approche en matière d’investissement

Notre stratégie d’investissement a fait ses preuves et elle est plus simple qu’il n’y paraît. Nous achetons des titres d’entreprises de premier ordre sous-évaluées et les conservons jusqu’à ce que le marché reconnaisse pleinement leur potentiel.

La méthode d’investissement d'EdgePoint

Nous procédons à des investissements à long terme dans les entreprises. À notre avis, une action doit être considérée comme une participation financière dans une entreprise de haute qualité, et nous visons à acquérir ces titres de participation à des cours inférieurs à notre évaluation de leur valeur réelle.

Nous croyons que la meilleure façon d’acquérir les actions d’une entreprise à un prix avantageux est de considérer celles-ci sous un angle négligé par les autres. Nous appelons « points de vue exclusifs » nos idées qui ne sont pas partagées par le marché en général.

Nous nous efforçons de développer nos propres points de vue sur les entreprises que nous comprenons bien. Nous visons des sociétés qui ont des positions concurrentielles solides et des barrières à l'entrée défendables, et qui sont dirigées par une équipe compétente. Ces titres reflètent généralement notre opinion pour un horizon de placement supérieur à cinq ans. Nous croyons fermement que le long terme nous permet d'obtenir des points de vue exclusifs qui ne sont pas pris en compte dans le cours actuel des actions.  

Cette approche est plus simple qu'elle ne paraît. Nous achetons de bonnes actions d’entreprises sous-évaluées et les conservons jusqu’à ce que le marché reconnaisse leur plein potentiel. La fidélité à cette approche exige de pouvoir penser indépendamment et de s’engager à effectuer la recherche approfondie qui est requise pour déceler des occasions d’achat dont le marché n’a pas encore découvert la réelle valeur.


Comment en arrivons-nous à développer nos « points de vue »?

Nous effectuons la recherche à laquelle vous vous attendez à ce que l’on procède. Souvent, nous suivrons l’évolution d’une entreprise pendant des années avant d’y investir. Nous en étudions les bilans financiers, discutons régulièrement avec les différents niveaux hiérarchiques de l’équipe de gestion de l’entreprise, effectuons une analyse de la branche concurrentielle, participons à des conférences connexes à l’industrie donnée, consultons des experts de ce secteur d’activité, lisons une foule de renseignements sur l’entreprise, son secteur d’activité et ses concurrents dans ce même secteur. Parfois, nous pouvons rassembler les divers éléments de toute cette information en une idée qui est généralement incomprise par les autres.

Sommes-nous un gestionnaire axé sur la « valeur » ou la « croissance »?

À notre avis, une action doit être considérée comme une participation financière dans une entreprise de haute qualité, et nous visons à acquérir ces titres de participation à des cours inférieurs à notre évaluation de leur valeur réelle. Par définition, nous nous considérons donc comme des investisseurs axés sur la « valeur ». Cependant, en plus de découvrir des occasions de valeur, nous voulons acquérir les entreprises qui pourront s’accroitre avec le temps. Ce qui, aussi par définition, fait de nous des investisseurs axés sur la « croissance ». Chez EdgePoint, nous voulons acheter des titres d’entreprises présentant un potentiel de croissance à des prix « avantageux ».

Quel est notre horizon temporel d’investissement?

Nous procédons à des investissements à long terme dans les entreprises. Généralement, nos investissements reflètent notre vision de rendements potentiels étalés sur plus de cinq ans. En privilégiant ainsi de plus longues périodes, nous pouvons développer des points de vue exclusifs qui, souvent, ne se reflètent pas dans les prix courants des actions des entreprises que nous évaluons. Heureusement, la plupart des participants du marché se concentrent sur le court terme : ce qui vient d’arriver, ce qui se passe actuellement et ce qui est sur le point de survenir. Ce qui crée pour EdgePoint l’occasion d’ajouter de la valeur.

Comment intégrons-nous à la fois conviction et prudence dans la composition d’un portefeuille?

Nous investissons avec conviction. Par conséquent, le portefeuille de Cymbria est concentré dans nos meilleures idées de placement. Cette concentration permet aux titres individuels d’un portefeuille d’avoir des conséquences positives sur les rendements, lorsque le marché reconnaît notre évaluation de sa valeur.

De plus, la création de portefeuilles comportant un nombre moins élevé de titres nous permet d’avoir une meilleure connaissance des entreprises incluses dans nos portefeuilles. Bien comprendre les caractéristiques d’une entreprise aide à réduire le risque potentiel d’un investissement.

Même s’il est concentré, il demeure diversifié sur le plan des concepts d’affaires. Chaque investissement de notre portefeuille est basé sur un point de vue exclusif qui résulte d’une recherche approfondie. Nos gestionnaires de placement déploient d’énormes efforts pour s’assurer que la brochette d’entreprises qui constitue le portefeuille de Cymbria n’est pas fondée sur des idées uniques ou similaires. Donc, le portefeuille Cymbria, bien qu’il soit concentré, présente une diversification.

Quelle est notre approche envers le risque?

Le succès d’un investissement est souvent vu comme étant lié exclusivement à son rendement. Toutefois, chez EdgePoint, lorsque nous procédons à un investissement, nous évaluons le risque que présente celui-ci relativement à son rendement potentiel. Nous croyons que la plupart des investisseurs ont tendance à focaliser exclusivement leur attention sur les rendements lorsqu’ils examinent les résultats et que, malheureusement, ils négligent de s’informer sur le type de risque qu’ils prennent pour obtenir ce rendement.

Nous croyons que le risque, au sein de l’industrie des investissements, correspond à la probabilité d’une perte permanente du capital. Nous considérons le risque sous un angle démodé; nous nous posons la question « combien d’argent pouvons-nous perdre et quelle est la probabilité d’une telle perte? » La plupart de nos réflexions sur le risque sont axées sur le risque propre à l’entreprise, comme une plus forte concurrence, la compétence de la direction, une réduction de la rentabilité et l’évaluation sous-jacente de l’entreprise relativement à notre évaluation de sa valeur réelle. Vous remarquerez, dans notre définition du risque, l’absence de la volatilité du cours de l’action d’une entreprise relativement au marché. Nous ne croyons pas que la volatilité constitue un risque.

Quand vendons-nous les actions d’une entreprise?

Nous vendrons un titre pour l’une ou l’autre de deux raisons. La première raison étant que notre thèse au sujet d’un investissement dans une entreprise n’est plus valide. S’il ne nous est plus possible de soutenir notre hypothèse, nous ne pouvons plus appuyer notre participation dans l’entreprise et nous vendrons les titres. La deuxième raison expliquant notre décision de vendre des actions serait que, dans notre recherche d’amélioration continue de notre portefeuille par processus de tri éliminatoire, nous avons trouvé de meilleures occasions d’investissement. Par exemple, si l’un de nos « points de vue exclusifs » sur une entreprise devient populaire et que cette popularité se reflète dans le cours des actions de l’investissement, cette position est retirée du portefeuille et remplacée par une occasion plus attrayante.